Quelque part entre toi et moi de Annie Quintin

Description de l’éditeur :

Eve aime Louis. Louis aime Eve. La formule est simple, sauf que. Sauf que le quotidien prend le dessus. Sauf qu’Eve est atteinte d’un trouble obsessionnel-compulsif qui rend leur vie commune parfois impossible. Sauf que plus rien n’est comme avant. À court d’idées et à bout de patience, Eve propose un jour à Louis de faire appartement à part. Est-ce le début de la fin? Qu’arrivera-t-il quand la tentation les mettra à l’épreuve? Annie Quintin nous plonge dans l’esprit de ces deux incurables romantiques, aussi attachants dans leur quête que dans leurs petites failles.

Ma critique :

C’est avec beaucoup d’enthousiasme et d’attentes, je l’avoue, que j’ai retrouvé la plume d’Annie Quintin. Et ça, c’est un couteau à double tranchant avec moi ! Quand je tombe sous le charme d’un auteur, je serai une lectrice fidèle, mais quand la barre est haute, il m’est arrivé d’être déçue. C’est ce qui s’est passé avec Le rouge vif de la rhubarbe de l’auteure Auður Ava Ólafsdóttir qui m’avait toujours conquise, mais cette fois j’ai eu peine à terminer son roman tellement ma déception était grande.

Les précédents romans d’Annie, Cher trous de cul et Désespérée s’abstenir, tous les deux édités chez VLB éditeur, m’avaient permis de passer un beau moment de lecture, donc j’attendais ce nouveau roman avec impatience ! Son dernier livre remontait à 2013.  J’ai vieilli, elle aussi. Est-ce que ce serait le cas de ces personnages ? Quel serait le sujet principal ? Bien sûr, je me doutais que ça parlerait d’amour, mais comment ?

Annie m’a ravie par sa plume, encore une fois, mais également pour le sujet de son roman ! Totalement ! En effet, Quelque part entre toi et moi, est une histoire d’amour, mais rien de banal ! Rapidement je suis tombée sous le charme des personnages, principalement d’Ève. Atteinte d’un trouble obsessionnel-compulsif, elle est belle et attachante. Annie s’est bien documentée et en a fait un personnage réaliste, mais fascinant. Elle n’est pas sombre, elle est lumineuse. Ce n’est pas une caricature maladroite, on peut y reconnaitre une amie qui vit avec ce trouble.

Il y a de l’amour, des tensions émotives et sexuelles, des remises en question, des moments touchants et d’autres plus cocasses. Tanya et Charles viennent tourmenter le couple que forment Louis-Philippe et Ève. Louis, juste Louis, est tellement « un bon gars » que je ne voulais pas que ce couple batte de l’aile. On l’aime ce petit couple !

J’ai particulièrement apprécié la formule du roman puisque par moment, la narratrice est Ève, parfois c’est Louis ! Passer d’une perception à l’autre enrichit la lecture et la compréhension de chacun des personnages.

Le roman d’Annie a été à la hauteur de mes attentes, je vous le recommande fortement, j’ai déjà hâte à son prochain !

Vous souhaitez lire ce livre ? Veuillez cliquer sur l’image pour le commander :

st-therese

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s