Déterrer les os de Fanie Demeule

Résumé de l’éditeur :

Déterrer les os est une plongée en huis clos entre la narratrice et son corps fautif, ce corps qui déborde et réclame toujours davantage et qu’elle tente de rejeter. Ce corps qui est en fait un scaphandre, une cage qu’il faut détruire en secret. « En classe, je me révèle capable d’une concentration jamais rencontrée. Pour la première fois de ma vie, je me sens d’une extrême intelligence. Je m’inscris au gym, où je me transforme en guerrière. J’entreprends deux heures de machines elliptiques et une heure de musculation par jour. Je me permets une clémentine supplémentaire après l’effort. Dans ma tête comme dans mon ventre, un vide grandit, un vide sédatif et délectable. Plus rien ne vient déranger mon esprit. Les désirs meurent en même temps que la faim. C’est la grande paix qui commence. Tout se simplifie. De semaine en semaine, je retourne au fond des choses. » Fanie Demeule est née en 1990 à Longueuil, où elle vit encore. Détentrice d’un diplôme de maîtrise en recherche et création littéraire de l’Université de Montréal, elle poursuit un doctorat en études littéraires à l’UQAM. Elle collabore à plusieurs publications, dont la plateforme Pop-en-Stock et le magazine Spirale. Déterrer les os est son premier roman.

Ma critique :

Coup de cœur! Voilà comment j’ai résumé ce roman sur mes réseaux sociaux. Ce n’est pas la première fois que je suis convaincue par un livre qui aborde le sujet des troubles alimentaires, mais que ce thème soit bien couvert en si peu de pages, c’est impressionnant. Il y a l’accent sur le corps, tout ce qui vient avec. Les conséquences y sont claires. Les fausses perceptions également. J’ai apprécié que l’auteure mette en lumière la difficulté du personnage a être entendue par la psychologue et l’infirmière qu’elle consulte. L’accès à l’écoute en santé mentale, la reconnaissance de l’appel à l’aide est encore difficile, un tabou. Un livre pour les jeunes femmes, les femmes, pour toutes. Beaucoup plus qu’un roman, un outil de conscientisation.

Vous souhaitez lire ce livre ? Veuillez cliquer sur l’image pour le commander :

st-therese

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s