Danse pour moi de Marjorie D. Lafond

Résumé de l’éditeur :

Dans un petit village aux abords du fleuve, Céleste connaît une existence tranquille et sans tracas en compagnie de son amoureux. Toutefois, la routine lui pèse et la jeune femme réalise qu’elle n’est plus heureuse dans cette vie un peu trop bien rangée. Elle décide un jour de tout quitter pour repartir à zéro au coeur de la métropole. En tant que citadine assumée, sa meilleure amie Emilie l’initie avec joie à son mode de vie festif et l’entraîne bientôt au mythique bar de danseurs nus, le 281. Ce soir-là, une véritable révélation attend la sage Céleste. Les hommes défilent et dansent sous son regard ébloui. Ils sont tous beaux, sexy, désirables Mais Manu, la vedette du spectacle, est tout simplement envoûtant. L’attirance semble réciproque : après un premier contact pour le moins lascif, le jeune homme tient absolument à revoir cette timide spectatrice. Pourquoi un bad boy aussi charismatique s’intéresse-t-il à une fille sérieuse comme Céleste ? Et elle, comment expliquer sa fascination troublante pour un individu en marge des conventions ? Quand la musique s’arrête, elle voudrait tant qu’il révèle ses ténébreux secrets et mette son âme à nu. 

Ma critique :

Une amie m’a mise au défi de lire ce livre, mais je dois dire que j’ai tardé. Je n’étais pas vendue d’avance, mais elle affirmait que c’était bien écrit, intéressant, léger, que ça me changerait les idées. Dans ce genre, j’avais seulement lu la trilogie Les cinquante nuances de Grey. Le genre de trio que j’ai acheté à 21h à la pharmacie du coin parce que je n’assumais pas ce choix chez mon libraire.

Danse pour moi de Marjorie D. Lafond, je l’ai acheté chez mon libraire. Je l’ai assumé, cet achat, et je n’ai pas de regret. Ma lecture a été agréable. La naïveté de Céleste, la franchise de sa colocataire Émilie, le cœur brisé de Justin et les deux bad boys, Léo et Emmanuel, qui rendent le cœur de Céleste ambivalent et perturbe ses habitudes, ses valeurs de fille sage, font de ce roman un livre que l’on a envie de retrouver en fin de soirée avant de se coucher. Cette jeune native de Québec se retrouve dans la grande ville de Montréal. Céleste a troqué ses belles plates-bandes qui faisaient l’envie du voisinage, son conjoint des douze dernières années, Justin, pour le milieu superficiel du nightlife. Elle détonne, elle attire l’attention, éveille le désir et la passion d’hommes qui ont l’habitude de fréquenter des filles qui ont peu de points communs avec elle. Passionnée des arts, mais pas suffisamment confiante pour s’assumer comme artiste, elle reprend ses études universitaires dans la grande ville.

On sent l’ambivalence de la mi-vingtaine, le désir de confronter ses limites dans le but de trouver sa voie dans toutes les sphères de sa vie. Céleste est fragile, mal à l’aise avec le principe des fréquentations, ne comprend pas trop les règles de la séduction sans attache ; elle espère davantage, c’est visible. Le respect de sa sexualité, de son corps freine ses élans et elle se demande souvent si ses fantasmes ne devraient pas demeurer dans sa tête plutôt que d’être réalisés. On sent que ses valeurs et ses envies s’entrechoquent tout au long du roman mais j’ai bien aimé le suspense et les revirements jusqu’à la fin.

Lequel sera l’élu du cœur de la belle et douce Céleste ? Vous ne le saurez uniquement qu’à la toute fin du roman ! Pour celles qui espèrent que l’amour d’une femme puisse changer le bad boy en bon gars, vous serez ravis de ce livre. Un beau roman pour une jeune célibataire et aux adeptes de mauvais garçons, peut-être pas si mauvais au fond.

Vous souhaitez lire ce livre ? Veuillez cliquer sur l’image pour le commander :

st-therese

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s